L’écolo de l’extrême

Lecrapaud - Robert Fiess - Jérôme Liniger - ecolo-extreme01

Les paris suscitent tantôt l’admiration, tantôt le sourire, sinon la moquerie. Que penser de cet Américain de 39 ans, Dave Chamedeis, père de 2 enfants, qui s’est promis de ne jeter aucun des emballages domestiques de son foyer durant une année complète, soit collectionner « 365 jours de poubelles…


On peut le voir devant sa maison de Los Angelès avec à ses pieds l’ensemble des détritus qui aurait dû partir à la décharge mais qu’il garde et stocke habituellement dans la cave. Bouteilles, packs et sacs plastiques, boîtes de conserves, emballages carton, etc. , le tout parfaitement lavé et propre, ce qui peut exhaler de mauvaises odeurs retenus dans un conteneur à compost hermétique. Son objectif, d’une part constater l’ampleur des déchets domestiques sur une année. D’autre part, se donner un autre mode de vie face à la société d’hyper consommation – surtout en période de fêtes – et le faire savoir. « A chaque achat, raconte-t-il, on se demande d’où viennent les aliments, on fait les courses avec les mêmes sacs en tissu ou boîtes en plastique, on apprend à manger selon les saisons, à contrôler nos envies ».

Le crapaud - Jérôme Liniger - L'écolo de l'extrème

Résultat à peine croyable : Dave ne « produit » que 2O gr de déchets par jour contre 4 kilos pour un Américain moyen, alors qu’en Amérique consommer relève de l’acte patriotique. Partout, il peut sortir de son sac à dos le nécessaire en dur pour consommer sur place, une gourde et une tasse pour boire, des couverts en acier, un bol, un torchon, histoire de bannir les objets en plastique, cartons et serviettes en papier si courants notamment dans les restos rapides. Dans la foulée, il a proposé à la chaîne de cafés Starbucks et ses 52 millions de tasses jetables annuels de favoriser une file particulière pour les clients arrivant avec leur propre tasse ! Le succès médiatique lui est acquis dès à présent. Reste à savoir s’il prolongera l’expérience au-delà de la fin d’année. « Maintenant va falloir tenir sur le long terme », constate sa femme.
s/vsd

Le crapaud - Jérôme Liniger - L'écolo de l'extrème

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

*

Subscribe Scroll to Top