Yvonne sortie du bois

Le crapaud - Jérôme Liniger - Yvonne sortie du bois

Qu’est ce qui a poussé Yvonne, star de l’été, à soudainement sortir du bois pour rejoindre dans un champ quatre veaux qui s’y trouvaient ? L’instinct maternel plus fort que la pulsion rebelle ? Soudain elle était là, légèrement blessée à une corne, après plus de 3 mois d’errements dans une petite forêt de haute Bavière et joué la « fille de l’air » à tous ceux qui la traquaient.

Alerté dès le lendemain de la miraculeuse apparition, un vétérinaire est arrivé sur site, car la capture n’a pas été facile. D’un caractère trempé, disait-on, qui se lisait déjà sur son visage énergique, Yvonne s’est violemment débattue. Jusqu’aux 2 tirs d’une cartouche anesthésiante qui l’on couchée inanimée par terre. A se demander si son nom, peu fréquent pour une vache germanique, encore moins bavaroise, ne lui a pas été donné par référence à certain tempérament hexagonal.

Mais que les nombreux fans de la « vache la plus intelligente » jamais vue, selon l’avis d’amis des bêtes du coin, soient rassurés. Après avoir échappé à l’abattoir, puis aux foudres de la police, prompte à vouloir l’éliminer pour avoir presque provoqué un accident avec un de leurs véhicules, Yvonne va finir ses jours dans une sorte de maison de retraite, Gut Aiderbichl, venant en aide aux animaux en fin de vie.

Pour l’instant, le directeur Hans Wintersteller l’a fait mettre à l’étable QHS en quelque sorte, où elle dispose cependant de la compagnie de sa parentèle , un fils « Friesi , ainsi que ses nièces Waldi et Waltraut . Bien décidé à lui laisser, une fois calmée et reposée, le plus de liberté possible en compagnie de 400 autres bovins .

Quoiqu‘il en soit, l’odyssée d’Yvonne, encore incompréhensible pour s’être achevée sans dommages, aura égayé l’actualité estivale. Son nom s’est répandu dans le monde entier, elle disposait d’une page sur Facebook, d’une fiche Wikipedia, on lui a même consacré une très amusante chanson dans le style flon-flon (en allemand) :

« Mouh, Mouh c’est moi la vache, j’ai un cœur comme vous, Mouh mouh c’est moi Yvonne qu’on cherche partout ».

Rassurons les plus dubitatifs d’entre vous : l’agriculteur K.G. a bien reçu la prime de 10 000 € offerte par Bild pour celui qui la retrouverait vivante.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

*

Subscribe Scroll to Top