L’éventuel destin vert de l’ex-Rda

Lecrapaud - Robert Fiess - Jérôme Liniger - L’éventuel destin vert de l’ex-Rda

Ce sont des villes fantômes qu’on traverse dans l’ancienne Rda. Rideaux de fer aux magasins, peu de voitures dans les rues, au marché des seniors essentiellement. A Demnin (Poméranie). 4OOO jeunes ont quitté le bourg, naissances rares et, avec 45 hab. au km2, aussi peu peuplé que les îles Fidji. Pas de travail, pas d’avenir…


Le gouvernement fédéral – et l’Europe n’ont-ils pas financé l’ex-partie orientale – fortes en industries et population auparavant, par millions d’€, 12O0 milliards au total attribués (et presque aussitôt engloutis) depuis la réunification, subventions qui se raréfient aujourd’hui. De quoi se lamenter jour et nuit sur cet avant-goût de fin du monde ? Oui et non.

Déjà certaines communes partagent transports en commun, salles de sport, organisent des « taxis-citoyens », remplacent par des fontaines le réseau d’eau trop cher, des bénévoles assurent les tâches communales, la vie paisible et solidaire comme elle était. Mais une autre opportunité pourrait s’offrir.

Riches de grands espaces et de paysages magnifiques, de lacs et montagnes, débarrassés des industries anciennes très polluantes, ces lieux voient revenir une nature prolifique oubliée, forêts denses, espèces végétales, orchidées, renards, chats sauvages, probablement des hardes de loups. L’est, nouveau poumon vert de la partie ouest surpeuplée et industrialisée, retrouvant un destin dans le tourisme ? Certains y croient dur comme fer. ” Laissons rentrer les loups et réjouissons-nous  .
s/stern

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

*

Subscribe Scroll to Top