Ces agriculteurs, promoteurs d’éoliennes

le-Crapaud_Jacquette-Fiess_agriculteurs-investissent-eolien-web

Non loin de Lunéville, les premières crêtes des Vosges se signalent par un important parc de 22 éoliennes, « Le Haut des Ailes », étendu sur une demi-douzaine de villages. Zone rurale, on y vit de l’agriculture et de l’élevage laitier.

Mais les agriculteurs du coin n’ont pas hésité longtemps, dès le départ, pour s’intéresser au projet, promu par la société Erelia et son Pdg de l’époque, François Pélissier, et pour décider d’y investir une partie de leurs économies. A l’image de M. Verdenal d’Igney, personnage d’une bonne humeur communicative et l’un des plus actifs. 99 actionnaires – afin d’éviter la lourde procédure d’appel public à l’épargne, à raison de 1000 € par action ou plus, soit 10% du financement du projet évalué à l’époque à 35 millions d’€. Les éoliennes tournent aujourd’hui, le reste du financement provenant d’un emprunt bancaire et produisent ensemble 44 MW. Le cas du « Haut des Ailes » mérite d’être cité, car s’il a recueilli sans difficulté l’accord et la participation des riverains, c’est pour avoir rempli quelques conditions essentielles, l’aménagement d’éoliennes n’est jamais un acte anodin. D’abord, une charte se résumant par la formule « partage du paysage, partage des richesses ». Ainsi, celui qui possède le terrain où l’on monte l’éolienne ne perçoit pas 100 % des indemnités, mais 7O, les 30 restant vont aux voisins, s’il y en a dans un rayon de 80 mètres. Ensuite, un gros travail entrepris au niveau de l’intégration paysagère, aussi de la communication, la grande majorité des actionnaires habitant dans les communes concernées. Entre temps, ceux-ci se réjouissent des 7% de dividendes garantis par an dès le lancement. Une aubaine certes. Mais au-delà, comme le souligne M. Verdenal, « on avait envie de laisser à nos enfants autre chose que le nucléaire ». Il ignorait sans doute que le parc aurait aussi des vertus thérapeutiques. « Quand il y a du pétard avec ma femme, raconte-t-il avec humour, on regarde tourner les éoliennes de notre fenêtre et ça nous apaise ».

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

*

Subscribe Scroll to Top