Trop de réchauffement et pas de pluie !

Le crapaud - robert fiess - Liniger- Le-casse-tête

S’il y a bien un sujet qui agite les milieux scientifiques, c’est l’élévation du niveau de la mer en raison du changement climatique. Chacun y va de son pronostic. Hypothèse la plus alarmiste, la fonte totale du Groenland projetterait la mer de 7 mètres au-dessus des côtes actuelles. 2 études récentes semblent mettre un peu d’ordre dans les esprits, même si leurs prévisions diffèrent…


Pour les experts gouvernementaux du Giec, l’élévation serait de 18 à 59 cm vers 2100, plus vraisemblablement entre 28 et 43 cm. Mais, ajoutent-ils, la compréhension de ces effets est trop limitée pour l’instant. Presque concomitamment, la revue Science se fait l’écho d’une étude, montrant que l’élévation a été de 50% plus rapide entre 1990 et 2001, ce qui signifierait, à terme, une hausse de 5O cm à 1,40 m. Prudence cependant, ajoute-t-on, voilà des paramètres les plus difficiles à modéliser. Les glaciologues de l’Université de Colorado entendent jouer les arbitres : 😯 cm max. Mais à 1 m, les 100 millions de personnes qui, aujourd’hui, vivent sur des rives à moins d’un 1 m au-dessus du niveau de la mer seraient contraintes au départ.

Le crapaud - Jérôme Liniger - Trop de réchauffement, pas assez de pluie

En France, seraient concernées les régions de Dunkerque et le bas du Cotentin est pour la Manche, St Nazaire, Marans, Rochefort, les rives de l’estuaire de la Gironde pour l’Atlantique, Arles et bien sûr la Camargue pour la Méditerranée, selon une carte publiée par le Figaro. Presque une certitude cependant : les 21 glaciers encore en activité dans les Pyrénées auront disparu en 2050. Mais laissons les scientifiques modéliser, c’est leur job. Les habitants de Perpignan ont d’autres soucis plus immédiats.

Voici des mois que l’on n’a pas vu une vraie pluie sur cette partie du Languedoc-Roussillon, au point que les instances communales, confrontées à une situation inquiétante, ont notamment interdit l’arrosage des arbres et jardins de la ville. Quitte à devoir les abattre, morts de soif, pour en réimplanter d’autres si nécessaire !

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

*

Subscribe Scroll to Top