Brésil, ta forêt tropicale fout le camp !

Le crapaud - Jérôme Liniger - Brésil, ta forêt tropicale fout le camp

S’il est bien un élément pour maintenir l’équilibre écologique sur terre, c’est la forêt et, particulièrement, dans les régions concernées, la forêt tropicale. Le gouvernement du Brésil a engagé plusieurs actions pour contenir la déforestation de l’Amazonie, réservoir exceptionnel de biodiversité, sans grand succès…


3200 km2 de forêts détruits rien que dans les derniers six mois de 2007, probablement 7000 quand on aura fini d’analyser les images satellites. Cela remet en mémoire le record de 10000 km2 de l’année 2004, quand le gouvernement de Lula da Silva annonçait vouloir mettre un terme à ces défrichages à grande échelle – 17% de l’Amazonie en tant que biotope naturel a disparu en 5O ans. D’abord gênés par la revalorisation de la monnaie brésilienne, frein aux exportations, les grands propriétaires avaient ralenti la ronde infernale des bulldozers. Mais encouragés aujourd’hui par l’envolée des cours de la viande et l’intérêt au développement du bio-éthanol ( provenant de la canne à sucre et du soja), les voici de nouveau d’attaque. L’abattage accélère de plus les mouvements de population, des villages se construisent près des terres nouvellement mises en culture.

Ministères de l’Environnement et de l’Agriculture s’étripent quant à leurs responsabilités réciproques dans cette dégradation. Néanmoins on va augmenter le nombre d’agents fédéraux de surveillance, refuser aux agriculteurs pris en flagrant délit des crédits préférentiels et dans 36 municipalités, plus question de toucher à un seul arbre. Les effets de ces mesures paraissent bien aléatoires. Quand on sait notamment, que le gouverneur de l’état du Mato Grosso, le plus agricole des états du Brésil et le plus touché, est aussi en personne le premier producteur de soja du pays.
s/ Le Monde.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

*

Subscribe Scroll to Top