Les CO2 ministériels

Le crapaud - Jérôme Liniger - Les CO2 ministériels

Que ceux qui nous gouvernent disposent de grosses voitures officielles, c’est tradition. Mais se préoccupent-ils de leur usage du point de vue environnemental ? Le magazine allemand Stern est allé y regarder de plus près…

Ainsi, la seule Mercédès S 6OO Guard, blindée, d’Angela Merkel rejette 48O gr. de CO2 au kilomètre, alors que la Chancelière plaide pour une réduction drastique de ces émissions. Aucun des véhicules des ministres, présidents-ministres des Länder, patrons des partis ou des fractions parlementaires ne satisfait la norme européenne de 13O gr de rejet par km. Mais le gouvernement refuse de préciser le nombre total de kms parcourus par les voitures officielles, secret d’état. Sachant qu’elles alignent, chacune, pas moins de 6O OOO kms/an, il faudrait planter 13OO épicéas et les renouveler à vie dès qu’abattus, pour absorber ces émissions.

Cependant la pollution qu’elles émettent est pipi de chat au regard de celle des 8 avions, dont 2 Airbus A31O et des 3 hélicoptères du parc gouvernemental. Estimée pour 2OO6 à 79 OOO tonnes de CO2, nécessitant dans l’idéal la plantation de 7 millions d’arbres, rien qu’1.7 million pour les vols entre les 2 capitales Berlin et Bonn. On a donné au ministère de l’Environnement fédéral mission d’élaborer un projet selon lequel chaque ministère se dédouanera des pollutions émises sur route ou par air par des aides environnementales au Tiers Monde. Seule à dormir en paix, la vice-présidente verte du Bundestag, qui roule en voiture hybride.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

*

Subscribe Scroll to Top