Vous serez agriculteur à Hermiston

Le crapaud - Nicolas Jacquette - Hermiston, une ville gérée par wifi - wi-Max

Hermiston, Oregon, côte ouest, 8OOO habitants, 8 feux rouges, 2 saloons et des champs d’ognons à perte de vue. Hermiston et sa région, eldorado de l’ère « wi-fi », entièrement« wifi-iser » donc sur 2500 km 2, soit un département français…


Mettons nous dans les pas de Bob Hale,cultivateur, 12.000 hectares d’ognons à lui seul, 2 jours pour en faire le tour. Qu’importe, il peut de son portable zoomer chaque champ en vue aérienne, contrôler puis régler à distance température du sol et degré d’humidité,  arroser suivant besoin et, ajoute-t-il, « faire le boulot  à distance d’une plage en Floride ».

Le crapaud - Jérôme Liniger - Hermiston, une ville gérée par wifi - wi-Max

Dans sa voiture, QG à elle seule, le flic Tim Beinert appelle sur son portable, selon besoin, le détail d’une immatriculation de voiture, la fiche d’un contrevenant reliée aux archives du Fbi et des prisons US (!), les images des webcams installées aux carrefours, les commutateurs des 18 feux de croisement et s’effraie lui-même de l’infernal écran qu’il a sous les yeux en roulant.

Le crapaud - Nicolas Jacquette - Hermiston, une ville gérée par wifi - wi-Max

Protagoniste de « ce nouveau monde », un certain Fred Hiari, né dans une ferme en Iran. En peu de semaines il a monté le réseau wi-fi et wi-max d’Hermiston et alentour, fréquence 5,8 gigahertz, 45 millions de bit/seconde et l’a présenté à Washington « De ce clavier, je pourrais éteindre un bateau en feu dans l’Oregon – Ou, lui dit le fonctionnaire, depuis l’Oregon déclencher un attentat terroriste. Et l’immigrant iranien de répondre : «  Hélas, oui».

Le crapaud - Jérôme Liniger - Hermiston, une ville gérée par wifi - wi-Max

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

*

Subscribe Scroll to Top